Nos victoires au quotidien grâce aux besoins

Nos victoires au quotidien grâces au besoins

La gestion immobilière est faite de petites victoires au quotidien en relation avec des besoins, problèmes à résoudre.
Là vous me direz que je ne vous apprends rien…

En effet.
N’empêche, hier je m’occupais de traiter les demandes des occupants des biens qui nous sont confiés, et je me faisais la réflexion ce matin : comment est-ce perçu auprès de nos Clients occupants/locataires.

Si je voulais la jouer petit professeur, j’amènerais la pyramide de Maslow sur la table pour rappeler que le 1er besoin tout en bas de la pyramide sont les besoins physiologiques, tel que la faim, soif, sexualité, respiration, sommeil, …Juste au-dessus, on trouve les besoins de sécurité, tel que l’environnement stable et prévisible, sans anxiété ni crise, problèmes résolus, …

Alors même si le schéma de Maslow y trouve aujourd’hui ses limites, et ce au vu des changements de notre société et des moyens digitaux, on peut aisément s’y retrouver.
Le logement familiale est censé être un havre de paix où on aime s’y retrouver dans le calme et la sérénité. On y recherche tout sauf le conflit avec son bailleur…

Bref, nous portons une bien lourde responsabilité en tant que gestionnaire immobilier, et propriétaire bailleur.

Comme je le dis toujours en signature de bail : « au début, tout le monde s’entend, on est les meilleurs copains du monde. Après quelque temps et quelques problèmes, les vrais visages des deux parties ressortent. »
Oh, ce n’est pas toujours une accumulation que de gros problèmes non traités. Non, c’est plus tôt un mixte de problèmes mineurs non ou mal résolus dans la longueur.

Qui n’a jamais vécu des situations tel qu’un petit dégât des eaux qui ne se solutionne pas à cause des voisins qui ne bougent pas, le chauffe bain entartré ne produisant plus assez d’eau chaude pour qu’après la douche de vos ados, vous ne puissiez-vous prélasser dans un bain chaud, tout ça à cause du plombier qui est débordé et en même temps qu’on prévient le vendredi à 16h55, la serrure de la porte d’entrée de votre appartement qui vous a jouée de mauvais tour ce matin en vous mettant en retard au boulot …

Bref, de quoi remplir un livre…

Je réitère ma vision de la gestion locative : « Le locataire doit accéder au plus haut niveau de service qu’il soit possible de faire. Il monte en statut dans une société où l’ubérisation et le partage des ressources deviennent les maîtres mots. De plus, le Service passe par la Prévention et donc une diminution des frais et donc un accroissement de la rentabilité et un maintien en état de l’investissement. »

Oserais je vous suggérer de voir et/ou revoir la vidéo présentant notre vision sur la location ?

Je crois que pour aujourd’hui, vous aurez eu votre dose en réflexion …

Quel est votre opinion sur ces points ?


Pour recevoir une notification mail de nos prochain articles,
entrez votre mail ci-dessous :



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *